Couleur du mois

Reflex Blue

Octobre 2019

Le Reflex Blue est une des rares teintes Pantone qui n’est pas identifié par les 3 ou 4 chiffres standards. La puissance de ce bleu pur et profond en fait l’une des couleurs les plus populaires quand il s’agit de marque. Mais qu’est-ce qui rend cette couleur si particulière ? D’où vient-elle ? Nous allons le découvrir dans cet article !

Tout d’abord, pour les graphistes et designers, voici ses références :

CMJN

  • C=100;
  • M=87;
  • J=0;
  • N=20;

RVB

  • R=0;
  • V=20;
  • B=137;

Hexadécimal

  • #001489

Mais d’où vient le Reflex Blue ?

Reflex Blue a en fait été utilisé pour la première fois par une entreprise de Cincinatti, dans l’Ohio, au XIXe siècle. La société Ault & Wilborg fabriquait des encres d’impression et des pigments. Ils ont créé une variété d’encres et leur ont donné différents noms, par exemple un spectre de rouges appelé “U.S. Reds” et un spectre de bleus appelé “Reflex Blues”.

Au fil du temps, la société d’encres Ault & Wilborg a cessé ses activités et les US Reds et Reflex Blues ont été intégrés dans les systèmes d’encre normalisés.

Depuis, Pantone a adopté le plus bleu des “Reflex Blues” et a conservé son nom d’origine : Reflex Blue.

De quoi est composé le Reflex Blue exactement ?

Reflex Blue est un pigment bleu alcalin. Les pigments alcalins contiennent le cobalt minéral et ont une couleur très, très forte. C’est ce qui donne à Reflex Blue une couleur si puissante et profonde.

Outre le fait que certains imprimeurs ou logiciels ont parfois du mal à interpréter les codes utilisés pour Reflex Blue, l’encre Reflex Blue prend également beaucoup de temps à sécher. Le long temps de séchage est dû aux mêmes caractéristiques qui lui confèrent une couleur bleue si riche.

En fait, les minéraux qui composent Reflex Blue sont si poreux qu’ils agissent comme de petites éponges.

Le Reflex Blue en action

Le saviez-vous ?

Les teintes Pantone utilisées pour représenter le drapeau national français sont les « Reflex Blue » et le rouge Pantone 032. Ces nuances ont remplacé les nuances plus foncées de bleu et de rouge et ont été adoptées par Valéry Giscard d’Estaing !